Master de Bioinformatique parcours Bioinformatique et Biologie des systèmes

  • Où?

Université Paul Sabatier (Toulouse III)

Impression

  • Langue de la formation

La formation est en français

Bioinformatique; Génomique; Biologie des Systèmes

  • Description de la formation

Le Master de Bioinformatique de Toulouse est une formation en deux ans, avec un seul parcours : Bioinformatique et biologie des Systèmes. Le recrutement des étudiants se fait dès le M1 qui est ouvert aussi bien aux étudiants ayant obtenu une Licence de Biologie qu’à ceux ayant obtenu une Licence d’Informatique ou de Mathématiques et qui souhaitent acquérir une formation pluridisciplinaire.

Ce Master a pour objectif de former des étudiants (scientifiques, ingénieurs et chercheurs) possédant d’importantes capacités multidisciplinaires, biologie, informatique et mathématiques, nécessaires pour œuvrer dans le domaine de la bioinformatique mais aussi dans celui émergent de la biologie des systèmes. La formation sera plus particulièrement axée sur les méthodes de traitement et d’intégration des données issues des approches globales à haut débit utilisées dans les domaines de la génomique et de la post-génomique.

L’accent sera mis sur la prise en compte des relations entre les objets biologiques (traitement et inférence de réseaux en biologie, apprentissage automatique), sur l’intégration des données hétérogènes (génome, transcriptome, protéome, métabolome, etc.) pour permettre une synthèse rationnelle des résultats et sur les méthodes statistiques de fouille de données pour enrichir leur interprétation biologique. Ces approches permettant de caractériser les composants élémentaires d’un système biologique (par exemple, une voie de régulation, une cellule, un écosystème etc.) pour mettre à jour les propriétés qui résultent de leurs interactions seront complétées par l’enseignement des méthodes et concepts développées pour analyser et mieux comprendre le comportement dynamique du système dans sa globalité.

Notre master vise à former des étudiants ayant non seulement de solides connaissances théoriques pour acquérir, gérer et exploiter les masses de données hétérogènes produites aujourd’hui en biologie, mais aussi des compétences pratiques grâce à la réalisation de nombreux projets individuels ou collectifs. A l’issue de cette formation, les étudiants auront acquis l’autonomie nécessaire pour conceptualiser les problèmes liés à l’analyse des données biologiques et pour mettre en place et/ou développer les réponses méthodologiques adaptées pour résoudre la question biologique posée, ceci aussi bien dans le cadre du travail dans un laboratoire académique qu’en entreprise.

L’évolution rapide des technologies dans le domaine des sciences de la vie et la généralisation de ces approches globales dans l’analyse du vivant génère dans les laboratoires privés et publics une demande accrue de jeunes cadres ou chercheurs possédant une vision intégrée s’appuyant sur des connaissances et des compétences de plusieurs champs disciplinaires.